Accueil > Enjeux > Crise sanitaire 2020

 

Actions collectives pour inventer l’après crise

Opale/CRDLA Culture est mobilisé avec les acteurs du Dispositif Local d’Accompagnement et une quarantaine d’organisations, réseaux et fédérations du secteur culturel pour apporter ses compétences, ses ressources et l’énergie de son équipe afin d’aider les associations culturelles et artistiques à traverser cette crise historique.

A- A A+

Depuis deux mois, le pays entier est plongé dans une crise sanitaire sans précédent, une crise qui s’avère aussi sociale, économique, politique et culturelle.
Pour les associations, entreprises, artistes, acteurs et actrices du secteur artistique, et pour tou.te.s les citoyen.ne.s participant de la diversité et des échanges culturels et artistiques, la situation est dramatique : annulation des spectacles et événements, annulation des ateliers d’éducation artistique et culturelle (EAC) et des actions culturelles, fin de toutes les expressions culturelles et artistiques dans l’espace public, arrêt des activités pour presque toutes les structures... avec une reprise annoncée au 16 juillet 2020 a minima et des répercussions pérennes, dont il est, à l’heure actuelle, difficile d’en mesurer toute l’ampleur.
La situation du champ culturel est plus qu’alarmante.

- Les impacts actuels et à venir de cette crise sanitaire sont nombreux :
. une grande fragilisation des structures confrontées à la baisse très importante des recettes d’activités, à de fortes tensions de trésorerie et au non versement des subventions
. les risques de faillites et de disparition des petites associations ou entreprises
. la grande précarisation des plus fragiles qui travaillent d’ores et déjà dans des conditions d’emploi particulières : intermittent.es et des artistes / auteur.rice.s
. tous les cas particuliers, les situations individuelles et collectives, personnelles et professionnelles, pour lesquelles de nombreuses questions techniques et juridiques ne trouvent pas encore de réponses : certaines activités (résidences, EAC etc.), le cas des artistes étrangers….
. une menace sur les droits culturels et sur le respect de la diversité des expressions culturelles avec une tendance au renforcement des phénomènes de concentration et des effets délétères du marché
. la nécessité de renforcer les solidarités et les coopérations, de valoriser la créativité des acteurs culturels de l’ESS et de repenser les modalités de co-construction des politiques publiques de demain.

- Opale/CRDLA Culture se mobilise fortement avec les structures culturelles et artistiques, les DLA et les grandes organisations du monde associatif

Avec le réseau DLA
• veille permanente sur le repérage des besoins sectoriels et sur les mesures mises en place pour les structures culturelles, sélection et décryptage d’une sélection de ressources pour alimenter le travail d’accompagnement des chargé.es de mission et des consultant.e.s DLA
• appuis conseils spécifiques et permanences auprès des DLA départementaux et régionaux sur les aides disponibles et leur opérationnalité ; appui à la mise en place d’espaces de concertation avec les acteur.rice.s culturel.le.s locaux ayant pour but de définir rapidement des modalités d’accompagnements adaptés aux besoins à court et moyen terme.
• webinaires à destination des chargé.es de mission et des consultant.e.s DLA, organisés en collaboration avec les autres centres de ressources DLA, l’Avise, et les réseaux culturels
• renforcement de la mise en réseau avec les fédérations, réseaux et syndicats du secteur culturel, mais aussi les professionnel.les de l’accompagnement et parties prenantes du DLA au niveau national et local.
www.info-dla.fr

Dans le cadre d’une mobilisation nationale collective coordonnée par l’Ufisc et associant près de quarante réseaux et fédérations, plusieurs groupes de travail se sont organisés sur plusieurs thématiques :
• La protection des salarié.e.s intermittent.e.s : solidarité sectorielle, cadre de paiement de contrats intermittents si événements annulés, mise en place du dispositif de l’activité partielle dans le cadre des intermittent.e.s, dispositif Guso...
• Les annulations et les périodes d’inactivité pour les petites structures artistiques et culturelles : enjeu des paiement des annulations aux équipes/compagnies, prise en charge par les collectivités ou les administrations de l’Etat (éducation nationale etc.), maintien des paiements par les collectivités qui renvoient souvent l’argument du service non fait.
• L’analyse des différentes mesures et plans lancés par l’Etat et les collectivités pour alerter, concerter et accompagner les acteur.rice.s.
• En parallèle, pour alimenter ces réflexions, un travail permanent d’observation participative et partagée (OPP) avec le lancement d’une enquête flash
mobilisation nationale collective


- SELECTION DE POINTS DE VUES ET ANALYSES
Chronique solidaire de Jean-Louis Laville dans l’émission Carnets de campagne de Philippe Bertrand, du 05/03/2020
Le billet de France culture "Et si la culture d’après s’était inventée pendant ?", du 24/04/2020
Revue des solidarités associatives, ressources solidaires associatives pour faire face à la crise sanitaire
Ma petite entreprise ne connait pas la crise vraiment ? Nicolas Fily, 21/04/2020
N’oubliez pas les plus précaires du spectacle ! Nicolas Fily, 21/04/2020
Covid 19 : une leçon d’humanité pour un monde meurtri. Article de Jean-Michel Lucas, 21/04/2020



MAJ - avril 2020