Accueil > Opale > Actualités

 

Formation professionnelle continue "Culture & Economie Sociale et Solidaire", un partenariat CNAM/Opale/Ufisc

Bénéficiez d’une spécialisation articulant étroitement approche théorique, connaissance des expériences et des nouvelles politiques publiques.
Opale, l’Ufisc et la Chaire d’Economie Solidaire de Jean-Louis Laville du Conservatoire National des Arts et Métiers proposent une formation professionnelle de 90 heures (octobre 2022 à juin 2023).

A- A A+
CERTIFICAT DE SPÉCIALISATION - CS26
INNOVATIONS SOCIALES, ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, ÉCONOMIE PLURIELLE ET SOCIÉTÉ DE SERVICES. SPÉCIALITÉ CULTURE

Ce certificat, issu des réflexions menées par Opale, l’Ufisc et leurs partenaires sur l’identification des besoins en formation professionnelle sur la thématique culture et ESS, et sur les solutions, démarches et outils à développer pour "l’après crise sanitaire", a vu le jour en 2020.

La formation est organisée autour de 12 journées thématiques (dont 3 journées de visites apprenantes dans des structures culturelles et hors champ culturel), avec des interventions articulées entre praticiens et chercheurs, et 3 jours de tutorat collectif pour un total de 90 heures sur 9 mois.
Elle donne lieu à la délivrance d’un certificat de spécialisation.


- OBJECTIFS
▹ Mieux maîtriser l’environnement et les compétences pour le développement d’activités artistiques et culturelles à travers un modèle d’économie sociale et solidaire
▹ Mieux maîtriser les enjeux de l’ESS à travers une approche transversale et par les droits culturels
▹ Développer ses connaissances dans le domaine et enrichir ses expériences pour :
• acquérir de nouvelles responsabilités dans des structures de l’économie sociale et solidaire
• animer ou créer un projet d’utilité sociale et collective, en particulier dans le champ artistique et culturel
• se spécialiser dans une activité à vocation d’utilité sociale et collective ou développer un service à la personne
• participer à l’élaboration de politiques publiques territoriales visant à promouvoir un modèle économique et social durable dans le respect des droits fondamentaux, en particulier culturels

Pendant l’année de formation, les étudiant.e.s sont tenu.e.s de rédiger une note de validation de 15/20 pages basée sur une question que l’étudiant.e. s’est posée dans son expérience professionnelle ou souhaiterait aborder pour enrichir sa réflexion. Ils.elles sont accompagné.e.s dans cette démarche lors des séances de tutorat.


- THEMATIQUES PRINCIPALES ABORDEES
▹ Economie solidaire, innovation sociale et droits humains ; recomposition de l’action d’intérêt général
▹ Entreprenariat collectif, coopérations, droits culturels et dimension citoyenne dans l’organisation socio-économique professionnelle
▹ Mutations et transitions culturelles
▹ Méthodologie de projet


- INTERVENANT.E.S
Liste non exhaustive des intervenant.e.s étant intervenus pour la promotion 2020 et/ou la promotion 2021.

Chercheur.euse.s : Certificat sous la direction de Jean-Louis Laville (professeur et titulaire de la Chaire "ESS" au sein du CNAM, membre du LISE, chercheur en Innovation sociale), Laura Aufrère (doctorante sur la culture et les communs et membre de l’Alliance Internationale des éditeurs indépendants), Nicolas Chochoy (Docteur en Sciences Economiques - Directeur de l’Institut Godin), Antonella Corsani (Enseignante-chercheuse en socio- économie du travail), Philippe Eynaud (professeur et chercheur en gestion des organisations), Laurent Fraisse (Socio-économiste, membre associé au LISE), Laurent Gardin (sociologue en économie, démocratie et développement local), Philippe Henry (chercheur en socio-économie de la culture, maître de conférences HDR), Cécile Offroy (professeure et sociologue)

Acteur.rice.s : Patricia Andriot (Vice-présidente du RTES et élue d’une communauté de communes en Haute-Marne), Philippe Berthelot (Spécialiste de l’économie et de la structuration professionnelle des musiques actuelles en France), Christelle Blouet (Coordinatrice du Réseau culture 21), Tarek DAHER (délégué général/Comité National de Liaison des Régies de Quartier (CNLRQ)), Benoit Careil (adjoint à la culture de la Ville de Rennes), Julien Coste (membre solidaire du Bazarnaom, lieu mutualisé de spectacle vivant à Caen / Gérant de la Scop Art’syndicate / Administrateur du Groupement d’employeurs culture Secrateb / Fondateur de Lappas), Maxime Guedet (Réseau Arviva, arts vivants, arts durables), Lucie Lambert (coordinatrice de Mains d’Oeuvres et présidente de l’Usine à Chapeaux), Ricet Gallet (chargé de la direction stratégique et politique au Centre régional des musiques traditionnelles en Limousin), Yvain Lemattre (administrateur Galapiat Cirque), Emmanuelle Gourvitch (présidente du Syndicat National des Arts Vivants), Patricia Coler (déléguée générale de l’Ufisc/Union fédérale d’intervention des structures culturelles), Luc de Larminat et Lucile Rivera-Bailacq (co-directeurs d’Opale /Centre de Ressources Culture pour le DLA), Bruno Lasnier (coordinateur du MES/Mouvement pour l’Economie Solidaire, administrateur d’ESS France), Chloé Sécher (chargée de mission Formation et Europe au Réseau des collectivités Territoriales pour une Economie Solidaire/RTES)

Exemples de lieux visités : Villa Mais d’Ici (Aubervilliers, 93), Le Vent se lève (Paris, 19ème), Mundo-M (93, Montreuil), Régie de Quartier du 13ème (Paris), Ressourcerie "La Petite Rockette" (Paris)


- PUBLIC
▹ Personnes déjà engagées dans la vie professionnelle (dans le domaine culturel, de l’éducation populaire, du social, etc.) bénévoles ou salariées
▹ Porteurs de projets (culturel, social, etc.)
▹ Professionnel.le.s des collectivités territoriales : élu.e.s ou techicien.nes
▹ Personnes en transition, en reconversion
▹ Artistes
Les anciennes promotions était composées d’étudiant.e.s en situation professionnelle (expérience allant de 5 à 40 ans) de issu.e.s en grande partie du secteur culturel mais également du social, de l’insertion, de collectivités publiques, etc. déjà impliqué.e.s dans des projets ou se trouvant dans une volonté de montage de nouveau projet ou d’intégration d’un existant.
Pré requis : bac + 4 ou expérience professionnelle d’au moins 3 ans


- TARIFS ET CONDITIONS DE PRISE EN CHARGE
▹ Prise en charge individuelle : 1 500€
▹ Prise en charge par l’employeur : 3 000€
▹ Formation éligible :
. au financement par les OPCO (Afdas, Uniformation, PO EP, Opcommerce, etc.)
. au Compte Personnel de Formation (CPF) : 3 000€
. à la prise en charge par Pôle Emploi (N° Carif SE_0000609907 / 14_AF_0000116364)
Le certificat est accessible aux personnes ayant des besoins spécifiques, notamment en termes de situations de handicap. Ces besoins feront l’objet d’adaptations suite à des échanges avec la coordination de la formation.
Inscriptions ouvertes jusqu’au 1er octobre 2022 (au 5 septembre, il reste encore des places


Télécharger le programme
Demande devis/pré-inscription/calendrier
↘ Demande d’informations complémentaires : formation opale.asso.fr (auprès de Dellya Ombade)



MAJ - septembre 2022