Accueil > Enjeux > Coopération

 

Une analyse des lieux intermédiaires du réseau Hybrides, en Bretagne

Friches artistiques, nouveaux territoires de l’art, ateliers de fabriques artistiques, tiers-lieux... Cette recherche action réalisée en partenariat avec Opale porte un regard sur les lieux intermédiaires et indépendants bretons réunis au sein du réseau Hybrides.

A- A A+

Le réseau Hybrides, créé en 2016, a souhaité approfondir la connaissance mutuelle de ses membres et mettre en lumière la pertinence politique de leur activité à travers une recherche-action, engageant une démarche dynamique, dans laquelle les Hybrides formeraient une communauté apprenante soucieuse de construire ensemble un savoir situé, vecteur de dialogue et de changements.
En concertation avec la Région et la DRAC Bretagne, soutiens financiers du projet, et avec l’appui d’Opale, deux axes de travail ont été retenus :
• L’accompagnement des artistes et acteurs culturels par les Hybrides ;
• La relation entretenue par les Hybrides avec leurs territoires et les personnes qui y habitent.

Lieux d’arts et de culture, préoccupés par les enjeux politiques de la fabrique du sensible et de son partage, les lieux adhérents du réseau Hybrides accompagnent la création, défendent la diversité artistique et visent un renforcement et une valorisation des actions artistiques et culturelles complémentaires au secteur culturel institutionnel. Implantés sur le territoire, ils travaillent à inventer de nouvelles formes de “faire avec”, avec les acteurs artistiques, culturels, sociaux, politiques, économiques, écologiques, avec les territoires et les personnes qui y habitent.

Attentifs aux droits culturels, les Hybrides portent un intérêt certain pour la réflexion autour des Communs. Le réseau se veut ainsi une plateforme d’échange d’expériences, d’informations, de compétences, de moyens, de coopérations et de réflexions entre leurs différents lieux.

Télécharger la synthèse de la recherche action



MAJ - octobre 2022