Accueil > Coopérer > Pôles de coopération

 

Les PTCE

Les PTCE sont inscrits dans la Loi relative à l’économie sociale et solidaire, et ont fait l’objet d’un appel à projets fin 2013 pour labelliser des regroupements d’acteurs et d’initiatives qui ont fait de la coopération économique leur cheval de bataille. Certains sont spécialisés dans la culture…

A- A A+

- Un pilotage par le Labo de l’ESS
La définition des PTCE, ainsi que tous les outils de compréhension de la démarche, peuvent être trouvés sur le site internet du « Labo de l’ESS ». Cette organisation, composée de personnalités du secteur, est un « Think Tank destiné à faire (re)connaître une économie plus respectueuse de l’homme et de son environnement à travers échanges, réflexions et actions ». Le Labo de l’ESS est animateur, fédérateur et moteur de la démarche partenariale sur les Pôles territoriaux de coopération économique, en association avec le Réseau des Territoires pour l’Economie Solidaire (RTES), le Conseil National des Chambres Régionales à l’Economie Sociale et Solidaire (CNCRES) et le réseau COORACE, rejoints par le Mouvement pour l’Economie Solidaire (MES).
Lancée depuis quelques années déjà, l’idée « d’expérimenter et labelliser des pôles de coopération territoriaux » a été traitée dans le cadre des Etats Généraux de l’ESS en juin 2011 organisés par le Labo de l’ESS et différents réseaux, et a fait l’objet d’un des douze thèmes dégagés des 400 Cahiers d’espérances réalisés pour cette occasion. Un appel à expérimentation a été lancé fin 2011, des séminaires et une rencontre nationale ont été organisés en 2012.

- Des outils en devenir pour le développement des territoires
Les PTCE sont décrits comme présentant des caractéristiques fortes :
• acteurs de consolidation et de reprise d’activités économiques, ils participent au renouveau productif ;
• par leur ancrage territorial, ils génèrent des emplois durables et sécurisent les parcours socioprofessionnels ;
• par leur capacité d’innovation, ils créent de nouveaux modèles socio-économiques dans différents secteurs d’activité vitaux pour l’attractivité durable de nos territoires ;
• par leur ouverture, ils permettent le décloisonnement des acteurs et des activités (au sein et en dehors de l’ESS) avec une approche transversale et de complémentarité.
Les PTCE sont cités dans le projet de loi Economie sociale et solidaire présenté par Benoit Hamon fin 2013, et un appel à projets national doté de 3 M€ a été lancé au troisième trimestre 2013 pour soutenir cette dynamique.

- Et dans la culture ?
Plusieurs projets à dominante culturelle se réclament de la démarche PTCE et font l’objet d’articles et/ou de monographies :
• Les Articulteurs en Pays de Redon,
Culture & coopération à Saint-Etienne,
La Coursive Boutaric à Dijon,
Fontaine O Livres à Paris,
• La SMAC 07 en Ardèche.


ANNÉE : 2013

MAJ - décembre 2013